coloriage-glace

Le coloriage, un retour en enfance pour des bienfaits indéniables

Activité existante depuis des décennies, le coloriage a été remis aux goûts du jour : coloriage magique, zentangle, mandalas, sans compter les coloriages des personnages préférés de vos enfants, il y en a vraiment pour tout le monde ! Mais cette pratique a-t-elle réellement bénéfique pour notre bien-être ?

Selon certains scientifiques, il semblerait que oui. Dessiné et colorié aurait un impact direct sur votre cerveau.

Notre cortex pré-frontal médian, responsable du sentiment de plaisir augmenterai son activité lorsque nous colorions, dessinons ou gribouillons. Il n’y aurait pas de lien avec la satisfaction ou pas du résultat final de l’oeuvre.

Mis à part le côté scientifique, colorier permet d’exprimer sa créativité sans pression. Plus de problèmes de page blanche grâce au dessin noir et blanc déjà imprimé. Remplir cet espace vide de couleur répond également à notre besoin d’imaginaire et de créativité souvent oublié par le poids du travail quotidien.

Certains spécialistes affirment également que le coloriage aiderait à se détendre, en effet le geste répétitif afin de remplir plusieurs zones de couleurs, oblige à se concentrer et fait travailler d’autres parties du cerveau. Il en ressort un état quasi hypnotique, très relaxant, voir rassurant.

Il est conseillé de pratiquer le coloriage deux à trois fois par semaine pour en ressentir les effets relaxants.

Quelques conseils pour débuter :

  • Taillez vos crayons !
  • Ne stressez pas pour l’harmonie des couleurs, misez sur le camaïeu de couleur pour commencer, c’est une valeur sûre. Par exemple, si vous aimez le bleu, prenez plusieurs tons de bleu. Pour les plus téméraires, tentez des mélanges farfelus, il en ressort souvent de vraies oeuvres d’art.
  • Coloriez plutôt aux crayons de couleur, la pratique est plus douce et plus simple qu’avec des feutres pour lesquels bien souvent il faut un papier spécial.
  • Ne vous forcez pas à finir votre coloriage le même jour, prenez le temps, votre poignet vous remerciera.
  • Si le temps le permet, installez-vous en extérieur, l’exercice n’en sera que plus agréable.
  • Commencez par des motifs simples dans un premier temps, les motifs complexes risques de décourager un débutant.

Maintenant c’est à vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *